Choisir le photovoltaïque pour une meilleure indépendance énergétique

Choisir le photovoltaïque pour une meilleure indépendance énergétique

Aménagement

Choisir le photovoltaïque pour une meilleure indépendance énergétique

Cela fait des années que vous payez des factures d’électricité exorbitantes et vous en avez marre ! En dehors de cette problématique, vous vous inquiétez pour l’avenir des futures générations. Vous souhaitez réduire votre impact environnemental : après tout, si tout le monde fait pareil, cela devrait bien avoir des impacts positifs importants ! On vous a parlé du solaire, que c’était une énergie renouvelable d’avenir. Cela est tout à fait vrai. D’ailleurs, aujourd’hui, Maisons Logelis a décidé de vous en parler un peu plus et notamment du panneau solaire photovoltaïque. Pourquoi choisir le photovoltaïque ? Est-ce que cette technologie peut augmenter votre indépendance énergétique ? Philippe Dalla-Nora de l’entreprise Solar Belle Planète vous dit tout dans ce témoignage :


1) Pourriez-vous nous expliquer ce qu’est un panneau solaire photovoltaïque et à quoi sert-il ?

Le module solaire photovoltaïque est un système capable de capter l'énergie envoyée par le soleil vers la Terre, et de la convertir en courant électrique continu. C’est la luminosité qui est importante pour ce type de panneau et non le soleil. Ainsi, s’il y a des nuages, le panneau produira moins que s’il y a du soleil.

Il est constitué de cellules photovoltaïques (60 en règle générale), d’une plaque support des cellules, d’une plaque de verre, d’un cadre aluminium et d’un système de montage qui ancre le panneau photovoltaïque sur la toiture.


2) Il existe d’AUTRES TYPES DE PANNEAUX SOLAIRES: thermiques ou hybrides. Pourquoi nous conseiller seulement le photovoltaïque ?

Effectivement, les panneaux thermiques sont exclusivement dédiés à la production d’eau chaude et ne génèrent donc pas d’électricité. C’est donc insuffisant pour couvrir les besoins énergétiques globaux d’une habitation. Selon moi, ils nécessitent une mise en œuvre hydraulique plus complexe que pour le Photovoltaïque. De l’eau circule entre le local technique et la toiture, été comme hiver. Il y a donc des contraintes thermiques importantes (delta température très fort pouvant aller de -20°C à +100°c) et les joints solaires vieillissent plus rapidement du fait des UV, du froid et des intempéries. De plus, l’entretien de cette technologie est bien plus délicat.

Les Hybrides qui regroupent les 2 technologies, présentent un avantage certain par rapport aux précédents, mais de ce fait présentent les mêmes contraintes. A mon sens, je ne suis pas sûr que le gain obtenu en vaille réellement la chandelle.


3) Quels sont les avantages et inconvénients de choisir le photovoltaïque ?

Basé sur un phénomène physique imperceptible, son fonctionnement n’occasionne strictement aucune nuisance ou impact sur l’environnement immédiat : ni mouvement, ni bruit, ni odeur, ni émission quelconque. Le fonctionnement d’un système photovoltaïque ne fait appel à aucune pièce en mouvement, le risque de pannes ou d’accidents est donc quasiment nul et le niveau de fiabilité, très élevé.

Choisir le photovoltaique avantages et inconvénients.jpg


Les caractéristiques physiques des matériaux photovoltaïques ne s’altèrent pas dans le temps. La baisse de rendement des panneaux, que l’on peut éventuellement observer est très lente et très limitée. Elle est essentiellement due aux imperfections mineures de fabrication.

Cela permet aux fabricants d’apporter une garantie de rendement pouvant aller jusqu’à 30 ans. Le seul inconvénient du photovoltaïque est qu’il produit de l’électricité uniquement la journée. On dit qu’il est intermittent. Les systèmes de stockage permettent de contrecarrer justement ce phénomène. Ils stockent ce que vous ne consommez pas lorsque le panneau produit. Le soir, lorsque vous avez vraiment besoin d’électricité, la batterie prend le relais.


4) On parle beaucoup d’indépendance énergétique. Pouvez-vous nous en dire plus sur cette nouvelle mode ?

Attention, il ne faut pas confondre autonomie énergétique et indépendance énergétique ! Pour clarifier, l’autonomie repose sur le principe de l’autoconsommation. En d’autres termes, vous consommez directement l’énergie que vous produisez. L’indépendance énergétique, c’est le fait de ne pas dépendre d’EDF pour la fourniture d’électricité. Elle ne sera jamais totale. Vous aurez toujours besoin d’être rattaché à son réseau au cas où.

Pour répondre à la question, pour moi, il ne s’agit plus d’une mode, mais d’une absolue nécessité ! Le développement des énergies renouvelables est une urgence face au réchauffement climatique même si malheureusement les intérêts économiques des grandes nations n’y est hélas guère favorable. Quoi qu’il en soit, on se doit tous d’agir, même si nos efforts personnels semblent dérisoires face aux besoins quantifiés pour limiter les conséquences de ce réchauffement, accéléré par l’activité humaine et sa surconsommation.

L’autonomie énergétique n’a pour but que de réduire sa propre empreinte carbone, et donc son impact sur ce réchauffement. D’où l’importance de la mise en œuvre de solutions rationnelles, économiques, individuelles ou collectives, permettant de générer sa propre énergie verte, décarbonée et infinie.


5) Est-ce que choisir le photovoltaïque permet d’y arriver facilement ? Si oui, comment ?

Chosir le photovoltaïque est à mon sens l’une des meilleures solutions pour y participer. Il n’est bien entendu pas le seul à pouvoir participer à ce mix énergétique salvateur. Elle permettra tout de même de réduire les besoins en centrales thermiques au charbon, nucléaires et autres, encore indispensables aujourd’hui. C’est aussi un moyen de limiter la « casse » et espérer laisser à nos enfants une planète vivable.

En cas de surplus, il est possible soit de partager l’électricité, soit de la revendre, soit de la stocker dans des batteries pour la consommer le matin ou le soir, augmentant ainsi considérablement son indépendance énergétique. La capacité de stockage dépend du type de batterie utilisé et la durée de stockage varie en fonction de votre style de vie et de votre consommation.

choisir le photovoltaique pour être plus indépendant énergétiquement.jpg

A noter qu’avec une bonne batterie, il est possible d’atteindre 60-70% d’indépendance énergétique selon les saisons.


6) Peut-on équiper toutes les maisons ? Quelles sont les conditions requises ?

Non, malheureusement, pas tout le monde peut choisir le photovoltaïque. Il n’est pas possible d’équiper toutes les maisons. Tout d’abord, pour disposer d’une indépendance énergétique réellement intéressante, il faut pouvoir installer plusieurs panneaux, 8 à minima, 20 à optima (Batterie ou/et chargeur VE). Il faut donc disposer d’une surface libre de 15 à 35m2 sachant que la dimension d’un panneau est à peu près égale à 1m67 par 1m (1.67m²) dans la majorité des cas.
Puis, il faut prendre en compte l’orientation et l’angle de cette toiture, l’idéal sous nos latitudes étant le plein SUD à 30° de pente. Bien entendu, des orientations OUEST et EST ne sont pas à exclure, mais les baisses de production représenteront quelques pourcentages.
Viendra ensuite l’impact de ce que l’on appelle les masques lointains (relief), et les masques proches tels que les constructions voisines, les cheminées, les arbres (qui ne cessent de pousser...), etc. Dans le cas où vous souhaitez installer des panneaux photovoltaïques chez vous, une étude et une visite technique devront être réalisées en amont pour savoir, aux vues des caractéristiques de votre maison et de son environnement, si c’est vraiment pertinent de faire cet investissement.


7) Pourriez-vous nous donner un prix pour l’installation d’un équipement permettant une indépendance énergétique intéressante ?

L’indépendance énergétique peut être optimisée en jouant sur la puissance installée, sur l’optimisation plus ou moins importante du timing des consommations, sur la capacité du stockage par batterie ou par eau chaude, etc. Comme je l’ai dit précédemment, vous ne pourrez pas vous couper du réseau EDF, d’une part, en raison de l’intermittence des panneaux et d’autres part, parce que vous ne serez jamais sûrs de produire assez d’énergie pour répondre à vos besoins. Avoir des panneaux solaires permet de voir sa dépendance à EDF varier de 100% à 70%. Il est possible de réduire encore ce pourcentage en étant attentif à la façon dont on vit dans sa maison. Par exemple, si l’on voit qu’il y a du soleil, il faut faire ce qu’on appelle du déplacement de charge. C’est-à-dire qu’on va chercher à consommer ce soleil notamment en mettant en route des postes qui consomment beaucoup et qui sont facilement programmables (machine à laver, lave-vaisselle). Dans le cas où vous n’êtes pas souvent présents en journée chez vous, il est plus pertinent de passer à la batterie afin de stocker l’énergie pour ensuite l’utiliser plus tard. Cela peut vous permettre d’atteindre les 60-70% d’indépendance énergétique.

Avant de vous donner des prix, j’aimerais vous parler un peu du « Kilowatt-Crête (kWc) ». Il s’agit de la puissance crête que peut donner une installation que l’on met à un instant T. Chaque panneau a, en fonction des cellules qui sont embarquées en son sein, une performance plus ou moins élevée. C’est-à-dire que quand le soleil va taper sur les panneaux, dans des conditions optimums à midi, on va pouvoir atteindre par exemple 330 kWc de puissance et si cela dure pendant 1h, on pourra obtenir 330 Watts par heure. Si on multiplie ce montant par le nombre de panneaux que l’on a sur le toit, on a ce que la puissance crête installée sur le toit va pouvoir produire dans des conditions idéales. Quand on installe 6Kwc sur le toit, c’est-à-dire 20 panneaux de 300W, on est en mesure d’atteindre 6 000Kwh par an.

indépendance énergétique.jpg


Il s’agit de l’énergie qu’on estime pouvoir récupérer.

Pour une installation simple de 8 panneaux à 2,4kWc et une couverture énergétique moyenne de 15 à 30%, il faut compter une moyenne de 8000€ TTC. Pour une installation de 6kWc, le montant total moyen est de 18000€ TTC avec batterie.



8) Imaginons une famille de 4 personnes dans une maison de 100m², d’après vous, quelle est la consommation que l’on peut estimer ? Combien de panneaux photovoltaïques pourraient être installés pour être dans une indépendance énergétique maximale ?

Cela dépend de comment la maison est isolée. Si elle est isolée comme les maisons proposées par Maisons Logelis, avec une quantité d’équipements normale, elle devrait consommer 5 000 à 6 000Kwh par an maximum. Attention, il s’agit d’une simulation que l’on peut espérer avec les logiciels que nous avons à disposition. Ils prennent en compte l’historique météorologique de la zone géographique donnée. Forcément d’une année à l’autre, la production varie parce qu’on n’aura jamais le même temps au même moment. Cette famille pourrait choisir le photovoltaïque et ainsi installer 6kWc sur leur toit pour avoir une indépendance énergétique optimale.


9) Quelle est la durée de vie d’une installation photovoltaïque ? Et y a-t-il un entretien particulier à effectuer ?

La durée de vie est consensuellement donnée pour 30 ans sur les panneaux avec classiquement des garanties de 25 ans en production et en matériel. Elle est de 12 ans pour les onduleurs. Mais certains constructeurs proposent des extensions de garantie à 25 ans pour la caler sur celles des fabricants de panneaux.

Quant à l’entretien, il se résume à la surveillance de sa centrale, et au nettoyage de ses panneaux dont la fréquence dépendra de l’importance de la pollution environnante (routes, autoroutes, aéroports, industries locales...).

Choisir le photovoltaïque avec un système de surveillance dit « Monitoring » est idéal. Cela permet de surveiller en temps réel sa production, son autoconsommation, son autoproduction, le niveau de sa batterie de stockage, etc. Certains disposent même d’une fonction qui alerte des pertes de productions constatées liées à l’encrassement des modules !


10) Que doit-on faire en premier lieu si l'on souhaite s’équiper ? Comment choisir son prestataire car il semble y avoir un peu de tout dans la profession ?

On a malheureusement beaucoup entendu parler d’Eco délinquance, de ces sociétés peu scrupuleuses qui vendaient avant tout des systèmes financiers (prêts bancaires, défiscalisations douteuses...), avant de vendre du vrai photovoltaïque. Cela existe encore...

La règle de base est de se rapprocher d’une société qualifiée (RGE QualiPV) et disposant d’une assurance RC et Décennale à jour. En tant que professionnel du photovoltaïque, elle vous proposera une étude préalable de votre site : typologie de votre bâtiment, orientation, pente, surface disponible, consommation électrique de votre foyer ou entreprise, etc. Elle vous remettra ensuite un devis précis et détaillé des matériels proposés, accompagné d’un rapport circonstancié, avec une estimation des productions électriques et des économies espérées.

Logo Solar Belle Planète.png

Maintenant à vous de jouer pour l’indépendance énergétique !
Un grand merci à Monsieur Philippe Dalla-Nora pour ses réponses très complètes sur le pourquoi choisir le photovoltaïque et l’indépendance énergétique qu’il permet. Si vous souhaitez plus d’informations, n’hésitez pas à faire un petit tour sur
son site internet et à le contacter. N’oubliez pas qu’avoir des panneaux solaires est beaucoup plus pertinent dans une maison bien isolée !