Contracter une assurance de prêt immobilier, un élément indispensable dans le financement de votre projet

Contracter une assurance de prêt immobilier, un élément indispensable dans le financement de votre projet

Financement de votre projet

Contracter une assurance de prêt immobilier, un élément indispensable dans le financement de votre projet

Et oui, contracter un crédit immobilier n’oblige pas seulement à prendre en compte la durée de l’emprunt, les taux d’intérêts ainsi que l’apport personnel. L’assurance constitue elle aussi un élément déterminant lors du financement de votre projet. Dans le cas où un accident de la vie survenait à la personne ayant souscrit un crédit immobilier, contracter une assurance de prêt immobilier permet de le rembourser à sa place. Accident de la vie ? Qu’est-ce que cela inclut exactement ? Voici la réponse : si la personne vient à décéder, perdre son emploi ou n’est plus en capacité de travailler (maladie, invalidité), elle n’aura plus à payer les mensualités de son crédit jusqu’à sa fin ou pendant une période déterminée. Mais plus précisément, que faut-il savoir avant de contracter une assurance de prêt immobilier? Comment la choisir ?


Contracter une assurance de prêt immobilier : les éléments qui la composent

Un premier point important : ce type d’assurance n’est pas obligatoire mais cependant exigé par les organismes financiers. L’assurance décès-invalidité, particulièrement, est imposée par les banques qui veulent se prémunir d’éventuels futurs non-paiements. Selon ce qui est convenu dans le contrat d’assurance notamment en termes de garanties et quotités, le remboursement des mensualités en cas d’accident de la vie de l’emprunteur peut varier :

  • Dans les garanties, il y a notamment : l’assurance décès et perte totale et irréversible d’autonomie, l’assurance invalidité permanente totale ou partielle, l’assurance incapacité temporaire ou permanente totale de travail, l’assurance invalidité professionnelle, l’assurance maladie non-objectivables, etc. Forcément, plus vous souscrivez à des garanties au moment de contracter une assurance de prêt immobilier, plus le tarif de votre assurance sera élevé.
  • La quotité : Il s’agit de la façon dont les emprunteurs sont couverts. Prenons l’exemple d’un couple : Si la quotité de la personne A est à 100% et la quotité de la personne B est à 50%, si la personne A décède, l’assurance remboursera 100% des sommes restantes à rembourser. Mais si la personne B décède, l’assurance remboursera seulement 50% des sommes restantes à rembourser. Plus la quotité est élevée et plus il y a de personnes concernées, plus le tarif de l’assurance sera important.
Contracter une assurance de prêt immobilier  les éléments qui la composent.jpg

 

Pour vous aider à comparer les différentes assurances, le TAEA pour Taux Annuel Effectif de l’Assurance a été mis en place. Il permet d’uniformiser les propositions des assurances-crédits.



Contracter une assurance de prêt immobilier : la délégation d’assurance

Après avoir démarché de nombreuses banques au vu de financer votre projet immobilier, vous avez trouvé celle qui vous propose la meilleure option. Vous avez un taux d’intérêt relativement attractif et la proposition faite par la banque vous convient tout à fait. C’est la récompense de toutes ces heures passées à chercher sur internet et auprès de conseillers bancaires. Et pour faire une affaire encore plus prospère, comparez aussi les banques entre elles sur le critère de l’assurance. Vous n’avez pas forcément à passer par la banque que vous avez choisie pour contracter votre assurance de prêt immobilier. En effet, grâce à la loi Lagarde de 2010, il est possible de contracter un emprunt dans une banque et souscrire à une assurance dans un autre établissement. On appelle cela une délégation d’assurance. Bien entendu, la banque ne peut pas refuser cette demande sauf si les garanties des assurances des deux établissements ne sont pas les mêmes. A noter que si la banque dans laquelle vous avez contracté votre emprunt refuse de vous l’assurer en raison de votre santé ou de votre métier (considéré comme risqué par exemple), la délégation est une bonne alternative. Elle permet aussi d’obtenir un contrat d’assurance individuel au tarif personnalisé en lien avec votre situation professionnelle, votre état de santé (statut de fumeur/ non-fumeur pris en compte) ainsi que le montant de votre crédit immobilier. Dans le cas où vous optez pour contracter une assurance de prêt immobilier (aussi appelée Assurance de Groupe) avec la banque qui vous octroie le crédit, peu importe vos caractéristiques personnelles, le tarif de votre assurance sera le même. Alors n’hésitez pas à démarcher à la fois pour votre prêt immobilier mais aussi pour l’assurance qui l’accompagne afin de trouver le compromis le plus avantageux. Pour faciliter cette prospection souvent chronophage, vous pouvez faire appel à un courtier en assurance-crédit.

 

Contracter une assurance de prêt immobilier : Changer d’assurance-crédit

Des lois et amendements ont été votés dans le but d’augmenter la liberté des emprunteurs et ainsi concurrencer les organismes d’assurances immobilières. Depuis 2014, dans le cas où vous avez contracté un crédit immobilier il y a moins d’un an, vous avez la possibilité de changer d’assurance.

C’est grâce à la loi Hamon aussi appelée « loi consommation » qui vous donne la possibilité de résilier votre assurance de prêt immobilier pour ainsi souscrire à une assurance plus attractive en termes de prix. A ce propos, l’organisme financier auprès duquel vous avez souscrit votre assurance de prêt immobilier est dans l’obligation de vous informer de son renouvellement lors de sa date d’anniversaire.

Contracter une assurance de prêt immobilier  changer d’assurance-crédit.jpg

Dans un premier temps, avec ou sans l’aide d’un courtier en assurance, il vous suffit de réaliser des comparaisons entre les différents organismes financiers proposant les mêmes assurances. Une fois que vous avez sélectionné l’offre la plus attractive, il vous suffit de résilier votre contrat d’assurance auprès de l’organisme financier associé au moins 15 jours avant la fin de la première année du contrat. Cette démarche doit être réalisée par lettre recommandée avec accusé de réception. La banque a ensuite une dizaine de jours ouvrés pour accepter ou refuser votre demande. Dans le cas où son refus est abusif et qu’il n’y a aucune raison pour laquelle elle peut refuser légalement, la banque peut payer une amende administrative. Vous n’avez ensuite plus qu’à contracter une assurance de prêt immobilier dans la nouvelle banque que vous avez trouvée.
Depuis 2018, vous avez également la possibilité de résilier chaque année votre contrat d’assurance grâce à la loi Bourquin. Attention, le délai de prévenance est de deux mois et non 15 jours.

L’assurance-crédit est un élément à l’importance significative. Il peut augmenter de façon considérable le coût global de vos mensualités. Prenez du temps pour démarcher. Ce ne sera pas du temps perdu, bien au contraire ! Appuyez vous sur le TAEA mais aussi sur un courtier en assurances-crédits pour comparer les propositions et ainsi contracter une assurance de prêt immobilier qui vous fera économiser.