Financer son projet immobilier : une véritable aventure

Financer son projet immobilier : une véritable aventure

Financement de votre projet

Financer son projet immobilier : une véritable aventure

Dans le cadre d’un projet immobilier, vous avez 3 possibilités : soit vous faites construire, soit vous rénovez, soit vous achetez un bien déjà existant. Dans les 3 cas : la problématique “comment financer son projet immobilier ?” en découle. Un nombre incalculable de notions gravitent autour de ces maîtres mots : « Crédit immobilier ». Et avant de commencer vos recherches de biens immobiliers, terrains, constructeurs ou encore prestataires, vous devez impérativement vous rapprocher de votre banque pour faire une simulation et connaître votre capacité d’emprunt. Vous pourrez ainsi savoir à quel projet immobilier vous pourrez avoir accès. Quelques documents devront être fournis à votre banque tels que votre contrat de travail, vos fiches de paie, vos avis d’imposition, etc. Cela vous permettra d’avoir un indicateur de comparaison mais également une idée réaliste de ce que votre projet pourra être. 

Avant de commencer véritablement les démarches pour financer son projet immobilier, DEUX ÉVENTUALITÉS s’offrent à vous :

1) Vous avez repéré un bien existant qui correspond en tous points ou presque à votre maison de rêve. Vous vous y projetez déjà et avez déjà une idée de comment disposer les meubles. Si ce bien correspond à vos moyens et pour ne pas le laisser vous passer sous le nez, vous devez faire un compromis de vente. Il s’agit d’un document reprenant l’ensemble des formalités et conditions nécessaires pour conclure la vente finale. Chacune des parties s’y engagent, l’une à acheter et l’autre à vendre à condition par exemple que l’acheteur parvienne à contracter un crédit pour financer son projet immobilier. Ces conditions sont dites « suspensives ». C’est-à-dire que si elles ne sont pas remplies, le contrat devient caduc. Une durée (généralement 3 mois) à compter de la signature du document est fixée de façon conventionnelle pour que l’acheteur les remplissent. Une indemnité d’immobilisation accompagne également la signature du compromis de vente. C’est une compensation pour la réservation du bien entre la signature du compromis et la vente effective. Elle ne doit pas être supérieure à 5% du prix total du bien. Lors de la vente finale, cette somme est soustraite à ce prix total. Dans le cas où la vente n’est finalement pas conclue, cette somme est rendue à l’acheteur.
A noter que le compromis de vente fait partie des documents nécessaires pour pouvoir financer son projet immobilier. Par ailleurs, la preuve de l’acceptation ou refus du crédit devra être fournie au vendeur. Attention, vous devez être sûr(e)s de vous avant d’établir ce type de document car vous ne pourrez pas revenir en arrière sans conséquences. En effet, des dommages et intérêts peuvent vous être demandés par le vendeur.

Financer son projet immobilier .jpg

2) Vous souhaitez construire votre maison idéale à l’endroit qui vous convient le mieux. Dans ce cas, la première étape est de trouver le terrain qui pourra accueillir votre projet et signer un compromis de vente avec le propriétaire du terrain. La deuxième est de trouver le constructeur qui fabriquera votre future maison. Généralement, c’est muni du compromis de vente obtenu avec le propriétaire du terrain que vous pourrez signer un Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI) avec le constructeur. Tout comme le compromis de vente, le CCMI est dotée de conditions suspensives notamment concernant l'obtention de crédits pour financer son projet immobilier. Pour vous simplifier la tâche lors de vos recherches de terrains, vous pouvez directement passer par votre constructeur. Certains terrains proposés par les constructeurs ne sont vendus nulle part ailleurs. Et si les terrains proposés ne vous conviennent pas, certains constructeurs se chargent de la recherche pour vous !

Vient ensuite le moment de financer son projet :

C’est après avoir fait ces démarches qu’il faudra commencer les comparaisons de propositions de différentes banques dans le but de financer son projet immobilier. Et rien de tel que de concurrencer les banques pour obtenir le meilleur taux d’intérêt.
Faites appel à 4 ou 5 organismes financiers afin d’avoir un panel de propositions. Mais attention, pas plus sinon vous vous verrez submergés d’informations sans savoir qui propose la meilleure solution. Par ailleurs, sachant qu’il faut 1 à 2 rendez-vous pour obtenir une proposition, cela vous prendra une certaine quantité de votre temps. La solution pour pallier à cela est de faire appel à un courtier en crédit immobilier. Une fois choisi, vous devrez ensuite constituer des dossiers de crédit immobilier en vue d’obtenir votre prêt. Généralement, les banques vous demanderont à peu près les mêmes pièces justificatives donc vous devrez faire ce dossier une fois pour toutes. Attention, il vous faudra apporter les originaux de chaque pièce. La banque se chargera elle-même d’effectuer les photocopies. Ce fameux dossier à constituer pour financer son projet immobilier devra réunir :

Vos documents personnels :

- Pièce d’identité
- Justificatif de situation familiale dans le cas où vous souhaitez contracter un emprunt en couple (livret de famille par exemple)
- Justificatif de domicile
- Contrat de travail

Les documents liés à vos ressources et vos charges :

- Les 3 derniers relevés bancaires
- Les 2 derniers avis d’impositio
- Les 3 derniers bulletins de salaire (bilans comptables pour les commerçants, artisans et professions libérales)
- Justificatifs dans le cas où vous avez déjà un crédit en cours
- Justificatif de l’apport personnel
- Justificatifs de revenus fonciers s’il y en a
- Attestation de la CAF si vous y avez droit
- Titre de retraite ou de pension si vous y avez droit

Les documents liés à votre demande de prêt :

- Le compromis de vente signé (ou le contrat de réservation pour une acquisition en VEFA ou le Contrat de Construction de Maison Individuelle ou le permis de construire avec la justification des travaux qui seront réalisés dans le cas d’une rénovation de bien)

- Documents relatifs à une potentiel demande de prêt à taux zéro.

Pour financer son projet immobilier, ces documents sont indispensables. Ils sont, par ailleurs, nombreux et nécessitent des délais plus ou moins importants pour obtenir certains d’entre eux. Par conséquent, veillez à vous y prendre suffisamment en avance pour constituer un dossier solide. Les banques vont étudier votre dossier, calculer votre taux d’endettement qui ne devra pas dépasser 33% et votre reste à vivre. Elles tiendront compte particulièrement de votre apport personnel qui équivaut généralement à 10% de la somme totale empruntée afin de couvrir les frais de notaire. Dès lors que vous avez les propositions des organismes financiers que vous avez démarchés, confrontez-les notamment sur la durée, les taux d’intérêts, les mensualités, etc. Si l’ensemble des organismes financiers auxquels vous avez donné un dossier refuse votre demande de prêt, vous devrez modifier votre projet.

Une fois que vous avez trouvé la banque qui vous fait la meilleure proposition en termes de financement, elle doit vous confirmer effectivement que votre demande de prêt est acceptée. Cela signifie que votre dossier est assez solide. Elle vous fournira donc un document appelé « offre de prêt officiel » qui viendra reprendre l’ensemble des caractéristiques du prêt. Après un délai de réflexion de 10 jours, vous devrez accepter ou refuser cette offre. Dans le cas de l’acceptation, vous pourrez contracter officiellement un crédit et le moment de financer son projet immobilier commencera. Vous procéderez à l’acte de vente avec un notaire. C’est une fois que vous l’avez signé, que vous deviendrez propriétaire. Le remboursement de la première mensualité du prêt commencera un mois plus tard.

Les étapes avant de financer son projet immobilier.png

Lorsque vous vous embarquez dans la grande aventure de la construction ou l’achat d’un bien immobilier, beaucoup d’investissement personnel est nécessaire. Ne travaillant pas dans le secteur de l’immobilier, on se retrouve vite dans le flou à ne pas trop savoir par où commencer. Pour résumer, il faut tout d’abord procéder à une simulation de prêt auprès de votre banque et définir ensuite précisément votre projet immobilier. Après cette étape, il est temps de comparer les propositions de plusieurs banques et enfin commencer à financer son projet immobilier.