Les 5 éléments à savoir avant de succomber à une envie de piscine

Aménagement

Les 5 éléments à savoir avant de succomber à une envie de piscine

Il fait beau, il fait chaud et forcément, on rêve que d’une chose, le moment où l’on va rentrer à la maison pour piquer une tête dans sa piscine et lézarder jusqu’au soleil couchant. La délivrance après toutes ces heures passées enfermés dans un bureau. Seul problème : c’est votre imagination qui vous joue des tours ! Vous n’avez pas encore sauté le pas. Il n’y a pas de piscine qui vous attend chez vous… A force de fantasmer sur les bons moments que vous pourrez partagés grâce à elle, vous commencez à franchement y penser. C’est un investissement, nous sommes d’accord. Cette décision ne se prend pas à la légère ! Pour vous aider à réaliser ce qu’une piscine implique, Maisons Logelis vous propose les 5 éléments à savoir avant de succomber à l’envie de piscine. Cet article traite uniquement des piscines enterrées.

1) Une envie de piscine ? Laquelle est faite pour moi ?

Avant de prendre contact avec un constructeur de piscine, vous devez déterminer les besoins auxquels elle va répondre : est-ce pour que toute la famille en profite et notamment les enfants ? Ou plutôt dans l’optique de pouvoir nager quand cela vous chante ? Forcément, les caractéristiques seront différentes notamment en termes de profondeur et surface. De même, l’aspect budgétaire rentre pour beaucoup dans un projet tel que celui-ci :

  • La piscine enterrée en béton : il y a 3 techniques différentes, soit le béton coulé, soit le projeté ou encore le parpaing. Avoir recours à ce type de piscine vous permet d’être assuré de sa solidité et son étanchéité bien qu’il faille rajouter un revêtement étanche en plus qui la recouvre. Elles se situe dans une fourchette de prix comprise entre 15 000€ et 45 000€ en général.
  • La piscine enterrée en coque polystyrène : de toutes formes, ce type de piscine est facile à installer. Elle arrive en un seul morceau chez vous. Son prix peut aller de 7 000€ à 30 000€.
  • Enfin, il y a la piscine enterrée en kit : montée par vous-même ou un professionnel, elle peut être en polystyrène ou panneaux modulaires. Dans le premier cas, c’est comme s’il s’agissait d’une piscine en béton avec parpaing à l’exception que c’est du polystyrène à la place. Dans le second cas, il s’agit de panneaux préfabriqués en usine et ensuite imbriquer les uns dans les autres sur une dalle de béton coulée en amont. Vous devrez choisir entre différents matériaux : le bois, l’acier inoxydable, le béton, l’aluminium ou encore la résine polymère. Le prix peut varier de 7 000€ à 25 000€ selon vos choix.

Le type de piscine qui semble être le meilleur rapport qualité-prix est la piscine enterrée en kit avec panneaux modulaires. Facile à installer, elle offre un éventail de formes à un prix intéressant.
 

2) Attention, quand on a une envie de piscine, il faut aussi penser aux équipements !

Il y a des équipements obligatoires tels que le circuit hydraulique. Il est constitué d’un filtre qui a le rôle de nettoyer l’eau. Ce réseau est essentiel pour profiter d’une eau qualitative, en d’autres termes, propre et saine. A l’intérieur, se trouve également la pompe pour faire circuler l’eau. Cet équipement doit être adapté et configuré en fonction des caractéristiques dimensionnelles de votre piscine. Son importance est capitale pour assurer un confort sur le long terme. Par conséquent, n’hésitez pas à investir dans du matériel de qualité. Par ailleurs, installer des projecteurs à l’intérieur ou extérieur de la piscine est fortement recommandé pour des raisons de sécurité, la nuit particulièrement. Pour plus de confort, il est possible d’ajouter un système de chauffage spécifique.
 

Une envie de piscine avec sa nouvelle maison.jpg

3) Une envie de piscine ? Passez par un constructeur et bénéficiez de garanties sécurisantes

Quoi de plus sûre que de faire appel à un pisciniste expérimenté ? Ils ont l’habitude de construire tous types de piscines donc ils sauront vous aiguiller vers le meilleur compromis en tenant compte à la fois de vos envies et de votre budget. Par ailleurs, vous pourrez bénéficier des garanties associées à savoir :

  • La garantie de parfait achèvement : Elle vous permet d’être couvert en cas de malfaçons ou vices visibles (fissures, défaut d’étanchéité, etc.) le jour de la réception de la piscine et jusqu’à 1 an après.
  • La garantie biennale piscine appelée aussi garantie de bon fonctionnement : Elle vous couvre pour tous défauts sur les éléments d’équipements, en d’autres termes, ce que l’on peut dissocier de la structure de la piscine (escaliers si démontables, pompe, filtre, etc.) pour une durée de deux ans. En revanche, dans le cas où votre piscine serait pourvue de liner (c’est un revêtement en PVC étanche disposé sur toute la surface de la piscine), la garantie sur ce matériau s’étend à 10 ans.
  • La garantie décennale : Vous êtes couvert sur les désordres faisant défaut à la solidité de la piscine ou n’en permettant pas l’usage normal sur une durée de 10 ans à compter de la réception des travaux. Par exemple : le carrelage, le volet roulant, le revêtement du sol, etc.

Tout comme les constructeurs de maisons individuelles, les constructeurs de piscine sont dans l’obligation d’être dotés de ces trois garanties. Pour en bénéficier, vous devez faire une demande envoyée par Lettre Recommandée avec Accusé de Réception.
Vous, en tant que maître d’ouvrage (client), vous avez l’obligation de souscrire à une garantie Dommage-Ouvrage. Liée à la garantie décennale, c’est elle qui va donner le financement pour remplacer ou être remboursé des dommages qui en ressort. Elle commence dès lors que la garantie de parfait achèvement se termine et expire en même temps que la garantie décennale. Répondre à votre envie de piscine dans ce cadre-là, c’est avoir un projet qui aboutira forcément bien.
 

4) Une envie de piscine ? Attention à la réglementation en vigueur

Qui dit « construction », dit généralement « réglementation ». Alors forcément, selon la dimension de la piscine, les démarches seront différentes :

  • Dans le cas où vous souhaitez construire une piscine inférieure à 10m², aucune formalité n’est à effectuer sauf si le terrain où vous voulez la construire fait partie des zones protégées. De même, pour la construction de piscines intérieures qui ne modifie en rien l’apparence extérieure du bâtiment ainsi que pour les abris piscine démontables.

 

  • En revanche, lorsque la dimension est comprise entre 10 et 100m², vous devrez obligatoirement réaliser une déclaration de travaux. Si vous souhaitez avoir un abri qui surplombera la piscine, s’il ne dépasse pas une hauteur de 1m80, la déclaration suffira.
la règlementation en vigueur quand on a une envie de piscine.jpg

 

  • Enfin, dans le cas où vous êtes très ambitieux et avez une envie de piscine ayant une taille supérieure à 100m², le dépôt d’un permis de construire en mairie est obligatoire. De même, si vous désirez un abri dépassant les 1m80 de hauteur. Le délai d’instruction du PC est de 2 mois. Si vous n’avez pas eu de réponse de votre mairie passé ce délai et après avoir déposé une déclaration d’ouverture de chantier, vous pourrez commencer les travaux.
     

5) Une envie de piscine, c’est bien, mais une envie de piscine sécurisée, c’est mieux

Depuis 2004, une loi renforce la sécurité des piscines afin d’empêcher que des accidents surviennent (noyade d’enfants en bas âge). Qu’elle soit pour un usage privé ou commercial, aucune piscine n’échappe cette règle. Si vous ne respectez pas cette loi, vous risquez de vous voir affliger d’une amende de 45 000€ ou de voir votre responsabilité civile et pénale engagée dans le cas d’accident. 4 solutions, chacune encadrée par des normes, ont été mises en place : un système d’alarme immergé (il sonne quand l’enfant tombe à l’eau) ou périphérique (il sonne quand l’enfant dépasse la zone limite), une couverture de sécurité (elle retient l’enfant à la surface s’il tombe à l’eau), une barrière de piscine ou encore un abri de piscine (ils empêchent l’enfant d’accéder à la piscine).

 

Avoir une piscine fait rêver plus d’une personne, et ce, particulièrement en période estivale lorsque le soleil est quotidiennement au rendez-vous. Néanmoins, c’est un investissement non négligeable. De même, un grand nombre de possibilités s’offre à vous en termes de type de piscine. Dans cet article, nous avons traité uniquement de celles qui sont enterrées. Les piscines non enterrées sont également une bonne perspective à des coûts moins importants en moyenne. Si vous avez une envie de piscine, nous vous conseillons de vous rapprocher d’un pisciniste, si vous avez besoin de plus d’informations. Il vous apportera de précieux conseils grâce à son expertise dans le domaine.

Retourner en haut