Réaliser une étude de sol, une absolue nécessité

Construire sa maison

Réaliser une étude de sol, une absolue nécessité

Vous avez senti que 2019 était une bonne année pour de nouveaux projets. C’est décidé, vous allez faire construire votre maison. A la recherche d’un terrain dans votre région d’origine, vous entamez des recherches exhaustives. Pas facile de trouver le meilleur compromis pour son terrain avec notamment la surface, l’emplacement et l’exposition. Vous y parvenez finalement et une promesse de vente est signée. Lorsque vous choisissez finalement votre constructeur, ce dernier vous demande de réaliser une étude de sol ou de lui fournir l’étude de sol communiquée par le vendeur du terrain. Mais de quoi s’agit-il ? Est-ce obligatoire ou juste conseillé ? Maisons Logelis fait le point.

Réaliser une étude de sol, obligatoire ou non ?

La construction de votre maison ne commence pas lorsqu’on réalise ses fondations, mais bien avant, avec l’étude de sol. Il s’agit d’une analyse de la composition du sol. Son objectif est de déterminer les adaptations qu’il faudra prévoir pour construire votre future maison. L’étude de sol n’est pas obligatoire dans tous les cas, mais quelques petites choses sont à connaitre :

  • Depuis le 1er janvier 2019, la loi Elan rend obligatoire la réalisation d’une étude de sol lorsque vous êtes propriétaire d’un terrain et que vous souhaitez le vendre. Cette loi s’applique uniquement sur les zones à risques argile qui seront déterminées au cours des prochains mois. Elle va avoir des impacts sur le prix des terrains : certains seront valorisés dans le cas où l’étude révèle la qualité du sol mais dans le cas inverse, il sera plus difficile de vendre le terrain. En effet, des coûts importants liés à l’adaptation de la maison au terrain risquent de s’ajouter à votre budget.
  • Dans le cadre du CCMI, lorsque vous souhaitez passer par un constructeur pour faire construire votre maison, selon si son assurance l’exige, vous aurez à réaliser une étude de sol ou non. Généralement, ce sera le cas, hormis chez certains constructeurs qui ont des techniciens terrain au sein de leurs équipes. Mais dans ce cas, l’étude n’est que partielle.
Realiser une étude de sol.jpg

 

 


Dans tous les cas, il est fortement recommandé d’en réaliser une. Il est toujours pertinent de savoir ce qui se cache sous un terrain idéal en apparence.


Construire sans réaliser une étude de sol, des conséquences parfois très importantes

Depuis des années, un nombre important de maisons individuelles ont été construites sans la réalisation d’une étude de sol. Les conséquences : des sinistres par millier, chaque année, qui, dans les cas les plus graves, vont jusqu’à la destruction de la maison. D’après l’agence Qualité Construction, les dommages s’élèveraient à 40 000€ en moyenne en 2016. Le sol pourrait très bien être constitué d’argile, de remblais, d’une nappe phréatique, de cavités, etc. Dans tous les cas, réaliser une étude de sol peut vous éviter pas mal de soucis sur votre future maison.

Par soucis, on entend des fissures, microfissures, lézardes, un sol non uniforme qui s’enfonce, des infiltrations d’eau / d’air qui font défaut à l’isolation, des ruptures de canalisation, décollements des dallages, effondrements, etc. Il y a des impacts à la fois sur la stabilité et la pérennité d’une construction. Bien entendu, cela entraîne une moins-value évidente lors de la revente éventuelle de votre bien. Outre les éventuelles conséquences sur votre maison, il y a celles engendrées sur les habitations avoisinantes, qui sont de plus en plus proches les unes des autres.

 

Comment réaliser une étude de sol ?

Pour réaliser une étude de sol, il vous suffit de faire appel à des bureaux d’études spécialisés dans la géotechnique. Ces études requièrent une certaine expertise et du matériel spécialisé. Dans un premier temps, l’expert prélève des échantillons sur votre terrain grâce à une machine de forage. Ces derniers sont analysés dans un laboratoire. Les matières qui composent le sol sont identifiées, de même pour leurs possibles mouvements, leur éventuelle infiltration et le risque sismique.

Réaliser une étude de sol.jpg


Par exemple, certains types d’argiles peuvent gonflées à cause de l’humidité et à l’inverse se rétracter lorsque c’est plus sec. Cela peut faire bouger le sol et peut ainsi causer des désordres sur votre bien. L’ingénieur va ensuite rédiger un document reprenant les résultats, le diagnostic et les contraintes du terrain ainsi que les recommandations associées. Bien entendu, cette étude est encadrée par des normes. Réaliser une étude de sol a un coût qui peut fortement varier en lien avec les nombreux paramètres à prendre en compte sur chaque terrain. Cependant, dans la majorité des cas, elle coûte entre 1 000 et 1 200€. Si vous faites construire votre maison par un constructeur, vous pouvez le missionner pour réaliser une étude de sol de votre terrain auprès d’un bureau d’étude. Vous pourrez ainsi la payer moins chère.

Comme vous avez pu en apprécier l’aspect indispensable tout au long de cet article, une étude de sol peut vous éviter de vivre un vrai cauchemar. Ce n’est pas le terrain qui s’adapte à la maison mais bien le contraire ! Un projet de construction est un véritable investissement sur le long terme. Pour la plupart d’entre vous, c’est la concrétisation d’un rêve. Quoi de mieux qu’habiter dans une maison que l’on a construit avec ses envies, ses goûts, adaptée à ses besoins et son style de vie ? Alors, si vous ne voulez pas voir ce rêve se détériorer, n’hésitez pas à réaliser une étude de sol.
Vous pouvez également vous renseigner sur le site de
Georisques. Il vous donne les risques recensés sur une zone géographique précise.