Travaux-de-viabilisation-et-travaux-de-VRD-que-doit-on-savoir

Travaux de viabilisation et travaux de VRD, que doit-on savoir ?

Construire sa maison

Travaux de viabilisation et travaux de VRD, que doit-on savoir ?

Lorsque l’on se lance dans un projet tel que la construction de sa maison, nous sommes très vite perdus dans le jargon technique du bâtiment. Système constructif, PLU, CCMI, permis de construire, certificat d’urbanisme, etc. sont autant de termes pour lesquels nous n’avons pas toujours une idée claire du sens et de ce qu’ils impliquent. Même si tout cela peut sembler compliqué, il ne faut pas que ce soit un obstacle à votre volonté de faire construire une maison qui vous ressemble. Aujourd’hui, Maisons Logelis a décidé de revenir sur ce qui caractérise les travaux de viabilisation et travaux de VRD (Voirie et Réseau Divers), comment les distinguer et ce que vous devez absolument savoir les concernant.

 

Les travaux de viabilisation et les travaux de VRD, qu’est-ce que c’est ?

Les travaux de viabilisation consistent à mettre en place les différents réseaux :

  • L’eau,
  • L’assainissement,
  • L’électricité,
  • Les télécommunications,
  • Et éventuellement le gaz.

Ces réseaux sont reliés aux réseaux publics et sont amenés jusqu’en bordure du terrain. Afin de réaliser ces travaux, plusieurs cas sont possibles :

  • De manière générale, la mairie désigne des zones comme étant constructibles. Certaines parcelles peuvent être achetées par des lotisseurs qui se chargent de la découper pour créer plusieurs terrains et y implanter des maisons. Dans ce cas, c’est à lui que revient la charge de viabiliser les terrains et construire des routes d’accès. Les prix de viabilisation du terrain sont alors compris dans le prix de vente de celui-ci.
  • Dans le cas où vous achetez un terrain isolé à côté d’une route (terrain non enclavé), c’est vous qui aurez en charge le raccordement de vos réseaux de la voie publique jusqu’à la bordure de votre terrain. Ainsi, lorsque vous achetez votre terrain, il vous faut prendre en compte la distance qu’il y a entre ces deux points. Plus cette dernière est élevée, plus le coût à supporter sera important. Les travaux de viabilisation s’arrêtent là où les travaux de VRD commencent.
Travaux de viabilisation.jpg

Les travaux de VRD comprennent les travaux opérés pour raccorder les réseaux situés en bordure du terrain jusqu’à la zone de construction. Ils interviennent lors du terrassement. Durant cette étape, le terrain va être préparé à recevoir la future maison : aplanissement du sol et création de tranchées pour enterrer les canalisations (conduites d’alimentation et d’évacuation des eaux) et réalisation du raccordement aux différents réseaux. Les travaux de VRD sont à votre charge. En revanche, la mise en place des réseaux sous le dallage est comprise dans la prestation de construction de la maison.

 

Quelques précisions sur les différents réseaux d’eau, d’assainissement, d’électricité et de télécommunications

1) L’assainissement :
Dans notre vie quotidienne et au sein de notre habitat, nous rejetons des eaux usées. Ces dernières proviennent de nos activités domestiques dans la cuisine, la salle de bain et les toilettes. Elles peuvent contenir diverses substances telles que des produits ménagers, des graisses, etc. En France, il est obligatoire de procéder au traitement de ses eaux usées avant de les rejeter dans la nature. Avant d’effectuer les travaux de viabilisation et les travaux de VRD et selon la proximité du réseau tout-à-l’égout, vous devrez réaliser soit :

  • Un assainissement collectif : Le système d’évacuation de ces eaux est mis en place afin de les acheminer vers des égouts reliant plusieurs habitations. Les eaux usées recueillies sont ensuite traitées au sein de centre de traitement. Pour ce faire, il faut effectuer un raccordement au « tout-à-l’égout ». Pour réaliser l’assainissement de votre habitation, le choix de l’entreprise peut être imposé par la Mairie de la commune sur laquelle votre terrain se trouve.
    En revanche, pour l’assainissement dans le cadre des VRD (partie privative), c’est vous qui choisissez votre prestataire.
     
  • Un assainissement individuel ou non-collectif : C’est un système privé propre à une seule habitation ou un groupe d’habitations de façon autonome. Les canalisations acheminent les eaux vers une « fosse septique toutes eaux ». Cela assure un pré-traitement durant lequel la décantation des matières en suspension collectées se fait ainsi que la rétention des éléments flottants. Les eaux sont ensuite traitées de façon plus approfondie dans un dispositif d’épandage puis évacuées par dispersion dans le sol naturel ou reconstitué. Ce système est réservé aux sols perméables. Dans le cas où vous choisissez ce type d’assainissement, vous avez la possibilité de choisir le prestataire avec qui vous souhaitez réaliser ces travaux. A noter que le Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) est chargé de vous conseiller et vous accompagner dans la mise en place d’une installation d’assainissement individuelle. Une fois le dispositif installé, cet organisme doit en vérifier la conformité.
Travaux de VRD.jpg

2) Le raccordement à l’eau : De la même façon que pour l’évacuation des eaux, des canalisations d’alimentation en eau, reliées au réseau public, sont mises en place. Elles passent par un compteur d’eau qui permet la mesure de la consommation d’eau en m³. Pour effectuer ce raccordement dans le cadre des travaux de viabilisation et des travaux de VRD, il vous suffit de contacter la mairie de la zone dans laquelle vous souhaitez faire construire votre maison. Cette dernière vous donnera les coordonnées du gestionnaire local du réseau d’eau.

3) Le raccordement au réseau d’électricité :
La maison doit être dotée d’un coffret de branchement et de comptage pour effectuer le raccordement au réseau d’électricité. Ce coffret intègre un compteur électrique ainsi que les dispositifs de raccordement au réseau de distribution public. Il est ensuite relié à un disjoncteur général.
Pour effectuer le raccordement du réseau d’électricité à son compteur, il vous suffit de contacter Enedis ou l’entreprise locale de distribution exerçant sur la zone géographique concernée. Vous obtiendrez les coordonnées de cette entreprise auprès de la mairie de votre commune.

4) Le raccordement au réseau de télécommunication et à la fibre :
L’entreprise Orange est en charge de l’installation des lignes de télécommunication (téléphone, ADSL ou fibre optique). Il vous suffit de les contacter pour réaliser les raccordements aux réseaux de télécommunication et de fibre optique.

Lorsque vous souhaitez faire construire votre maison, veillez à bien tenir compte des travaux de viabilisation et des travaux de VRD, dont les coûts peuvent être rapidement élevés ainsi que des travaux de raccordement aux différents réseaux qui peuvent prendre du temps.
Nous vous conseillons de contacter différents organismes afin de vous prévoir ces étapes.